Accueil / Culture / « Rappeler le destin de nos âmes »

« Rappeler le destin de nos âmes »

Compositeur interprète, originaire des Hauts-de-France, Christophe Delabaere se définit comme un troubadour du XXIe siècle, nourrissant textes et musiques de ses voyages et de ses expériences multiples. Il fut à l’origine de la création de deux groupes régionaux, V-EM-C et Swing 62, et affectionne aussi la rencontre simple et directe avec le public à travers le récital en solo. Ayant pour credo : « célébrer la joie d’être ensemble », il conte en musique et en poèmes conçus à la volée la vie des interlocuteurs dont il croise le chemin. Par la fusion subtile des mots et des sons, il entraîne les auditeurs d’un monde à l’autre, en leur faisant partager de nouvelles aventures. Ses chansons de style classique, jazz et latino, autant que ses arrangements de plus en plus ouverts aux influences contemporaines, suscitent curiosité, émotion et enthousiasme. Il se veut inspirateur de bien-être et créateur d’harmonie. Après un premier cd Dense ta vie paru en 2015, il s’apprête à sortir son 2e album, Ent’âme, où éclate la générosité de son inspiration singulière.

Qu’est-ce qui a présidé à la genèse de ce disque ?

Cet album, comme son nom l’indique, rassemble une douzaine de titres élaborés pour la plupart au cours des deux dernières années autour d’une cohérence particulière. Ent’âme, contraction de « En ton âme », entend aller à la rencontre… mais aussi revisiter des sonorités et des harmonies, voyager en quelque sorte dans mon univers, dans la culture de l’écrit et de l’imaginaire francophone, anglophone et hispanophone. Certains s’y retrouveront. C’est aussi un nouveau départ et un nouvel élan de vie pour commencer à s’affirmer, à être, comme dans Licence to be, avec une vocation précise, en libérant la voix.

On y décèle les influences mêlées de la chanson française et du blues country rock, de Maxime Le Forestier, Neil Young, Mark Knopfler ou encore Eric Clapton. Quelles sont ses autres particularités ?

Mes artistes préférés ont évidemment orienté mon parcours, mais d’autres caractéristiques distinguent ce nouvel opus : l’emploi de guitares et de sonorités jazz ou même le picking mais avec tantôt des sons acoustiques raffinés ou des sons électriques puissants et langoureux. J’ai combiné l’utilisation de trois guitares : une Godin multiac grand concert, une Gretsch Brian Setzer et la Taylor 30th anniversary.

Quel message principal avez-vous voulu faire passer ?

Soyez vous-même, considérez votre vie, souriez et reconnaissez vos zones d’ombre et de lumière, dualité d’où émergera le deuxième projet d’un EP¹ plus orienté rock électro que celui-ci, plus acoustique. Au final : laissez la vie, les montagnes et l’univers vous contempler et vous façonner.

Quels sont vos projets ?

Faire connaître l’album, le partager en concert, en solo ou pourquoi pas avec une formation à constituer. Une tournée internationale se met d’ailleurs en place. J’aime le voyage et les rencontres, et par-dessus tout, faire vibrer les cœurs et les âmes.

Propos recueillis par Damien Top

 

1. Extended play : album rassemblant quatre titres et durant une quinzaine de minutes.

Christophe Delabaere, Ent’âme, album 12 titres, Westland Music WM 163, 15 €
Partagez l'article...
Share on Facebook
Facebook

Auteur de l'article : Damien Top

Ténor, musicologue et compositeur français