Accueil / Culture / Précipité secoué

Précipité secoué

L’époque permet à chacun de parler, d’écrire, de s’exprimer, en un mot. Bruno Lafourcade, essayiste et romancier, scrute ces expressions. Il les prélève avec précaution, les étiquette avec soin et nous livre ses collections sous forme d’une revue en pdf, L’Irrégulière, qui est comme un précipité chimique de l’époque, secoué avec talent : Yseult, chanteuse primée aux « Victoires de la musique » revendiquant sa couleur de peau et son obésité comme la preuve ou la source de son talent, ou Pringles, pseudonyme d’un lecteur inculte donnant son avis sur Babelio, « Le site où les passionnés de lecture partagent et échangent autour de leurs lectures » (rubrique « Bavards et Pécuchères »), tout s’entrechoque, nous désole et nous emporte dans une stupéfaction teintée d’ironie. La philosophie de ce gigantesque collage est donné en tête de la rubrique « Penser printemps » : « Le meilleur pamphlet contre l’époque, c’est encore celui que l’époque écrit tous les jours contre elle-même. » Lafourcade (qui accueille aussi des textes originaux, de talent) ne réécrit pas, il livre les propos exacts tel qu’ils ont été tenus, avec leurs redites, leurs incohérences, leurs fautes de français. Et comme il est cruel, il les assortit de didascalies précises, renforçant leur ridicule involontaire. Précieux miroir !

L’Irrégulière, n°4, 4,50 €.

À commander en ligne sur jeandezert-editeur.fr/produit/lirreguliere-n4.
On reçoit un fichier lisible sur n’importe quel ordinateur.

Partagez l'article...
Share on Facebook
Facebook

Auteur de l'article : Philippe Mesnard