Accueil / Culture / Théâtre. Libérer la voix, comprendre la Parole

Théâtre. Libérer la voix, comprendre la Parole

La voix captive, d’Henry Le Bal. Mise en scène Alan Sorano. Avec Juliette Raynal, Rémi Custey, Baudoin Sama, Henry Le Bal, Alan Sorano.

Vous vous croyez au pays des rêves impossibles, des jeux enfantins, des conversations aberrantes qui roulent sur elles-mêmes, et vous vivez l’histoire – pas la médiocre, à la petite semaine – non, mais la grande, la vraie, la majusculaire, celle qui voit les choses de haut, qui est donc divine. Mais vous êtes si enlevé par le récit apparent que vous vous imaginez dans un vieux magasin de marionnettes dont l’une aurait le privilège de s’exprimer ; et vous voilà mêlé à des questions d’urbanisme, jeté dans des prospectives d’experts, invité à des voyages exotiques. Bizarrement ça se tient, tant c’est bien dit et bien joué. Et, cependant, c’est tout autre chose. L’ami Le Bal, le Breton qui croit à Dieu, à son royaume, et donc au Roi, par conséquent au vrai et seul sens de l’histoire, celui qui ne trompe pas, projette vos regards vers l’expansion du Royaume au-delà de tous les horizons, où les jeux anciens de l’humanité, avec ses dieux et ses pantins d’humains, s’ouvrent sur des perspectives prodigieuses que nul ne comprend, sauf les initiés, ceux qui sont capables de libérer la voix captive, de comprendre la Parole. Cette poésie est une théologie et une mystique. Les héros s’appellent Alexandre et Rufus. Leur père Simon de Cyrène aida le Roi des rois à porter sa croix. Quoi de mieux pour le salut ? Et ce salut n’est-il pas une œuvre d’art ?

Théâtre de l’Île Saint-Louis, 36 Quai d’Anjou 75004 Paris
Jusqu’au 16 décembre 2018, vendredi et samedi 21h, dimanche 17 h30.
Réservation : 01 46 33 48 65 – www.theatre-ilesaintlouis.com Tarif : 15 €, réduit : 10 €.

 

Partagez l'article...
Share on Facebook
Facebook

Auteur de l'article : Hilaire de Crémiers

Directeur de la publication de Politique magazine et de la Nouvelle revue universelle