Accueil / Culture / Théâtre et religion

Théâtre et religion

Voilà un petit livre enlevé qui vous mène sur les planches, vous fait vivre dans les coulisses où il se passe mille choses bouleversantes, vous fait assister aux répétitions et préparations de théâtre et, surtout, vous livre la vraie vie des acteurs, des bons, des sûrs, des sincères, bien entendu. Il revenait à Jean-Luc Jeener d’en décrire les innombrables facettes, tout en insistant sur l’essentiel qui est quasi une philosophie, mieux une théologie avec son mystère indicible d’incarnation, d’hypostase ainsi qu’il le définit, de deux en un, ou de un en deux, le personnage et la personne qui le porte, tous deux acteurs de vie comme le montre l’étymologie qui signifie le masque dans l’antique théâtre. Voilà mille réflexions illustrées de mille incidents vécus où les faux-culs de metteurs en scène en prennent pour leur grade, ce qui est très satisfaisant, et ce qui met en valeur les bons qui sont toujours des discrets, où aussi les acteurs et leurs psychologies sont notés avec la plus fine justesse. Combien d’acteurs trop sûrs d’eux et qui ne font que dans la routine de la paresse ! Quel art chez ceux qui construisent à chaque séance leur personnage !

Comme chacun sait, l’auteur est lui-même homme de l’art, auteur, metteur en scène, directeur de théâtre et tout autant d’acteurs, comédien lui-même, ayant joué plus qu’aucun autre, critique de théâtre et des plus grands, des plus redoutés mais des plus appréciés. Jean-Luc Jeener est impitoyable pour la nullité et même la médiocrité ; c’est pourquoi il est bon et même indulgent, sachant que l’excellence suppose d’abord la sincérité. Il sait de quoi il parle. Il a fait du théâtre une expression de la religion – la vraie – celle de l’incarnation et de la rédemption. Il y croit, il a la foi. Foi dans ce qui est sa vie, son métier, le théâtre. Et donc il garde espérance dans l’avenir de la scène française et il déborde de charité vraie dont son livre est rempli. Jean-Luc Jeener aime. Et ce mot veut tout dire.

Pour en finir avec les comédiens, Jean-Luc Jeener, Atlande, 151 p.
Partagez l'article...
Share on Facebook
Facebook

Auteur de l'article : Hilaire de Crémiers

Directeur de la publication de Politique magazine et de la Nouvelle revue universelle