Accueil / Culture / Livre. Dérapage

Livre. Dérapage

Un mot de trop et toute votre vie bascule … Tel est le triste constat que fait Stéphane Letourneur, chroniqueur politique apprécié de nombreux hebdomadaires et chaînes de télévision, après qu’un micro resté ouvert ait répercuté à la planète entière, Internet aidant, un commentaire salace lancé à une députée … Traîné dans la boue pour son sexisme, le malheureux Letourneur, chassé de chez lui par sa compagne, écarté de toutes ses collaborations, pris à parti dans la rue, est bientôt acculé au suicide. Mais, alors qu’il allait commettre l’irréparable, Pauline Bland-Meunier, jeune journaliste de droite et catholique, s’avise, dans un réflexe de charité chrétienne, de tendre une main secourable à l’adversaire à terre. Hébergé dans sa maison familiale, au fin bout du Jura, il aura loisir de terminer le livre qu’il était en train d’écrire, en se faisant oublier des médias et du public. En effet, quelques jours suffisent pour que l’enlèvement de l’ex-président Sarkozy, affaire autrement plus excitante, éclipse le scandale Letourneur. Mais, lorsque celui-ci commence à soupçonner que le commando auteur du rapt se planque juste en face de son refuge, il croit tenir un moyen imparable de revenir sur le devant de la scène avec les honneurs.
Le seul défaut des ouvrages de politique fiction, c’est qu’ils se démodent à une vitesse désolante. Quelques semaines suffisent pour rendre caduc un scénario que la réalité est venue déconstruire. Mais, si l’on oublie ce désagrément, reste, outre une intrigue bien menée, au dénouement d’un cynisme aussi féroce que moral, une analyse sans concession et très intelligente du microcosme de la presse parisienne, écrite ou télévisée, de ses compromissions avec le pouvoir, du poids d’Internet sur l’opinion et des manipulations qui en découlent.

David Desgouilles : Dérapage, Le Rocher ; 204 p ; 16,90 €
Partagez l'article...
Share on Facebook
Facebook

Auteur de l'article : Anne Bernet

Historienne et journaliste