Accueil / Culture / L’honneur de la France

L’honneur de la France

L’histoire en France est faussée. Et malheureusement, c’est maintenant toute une fausse science avec ses prétendus universitaires, qui tient le haut du pavé comme le haut des chaires d’enseignement, où se répètent indéfiniment les mêmes insanités. Cette science n’est pas à visée objective, elle se veut une morale en action et c’est toujours pour condamner la France, dénigrer les Français, surtout salir l’honneur de l’armée française.

Études, livres, films, reportages télévisés se succèdent tous dans le même sens. C’est volontairement répétitif. Il en ressort que la France est la plus épouvantable nation qui ait jamais existé sur terre ! Et voici le comble : les chefs de l’Etat qui représentent la France aux yeux des citoyens et vis-à-vis de l’étranger, de Sarkozy à Macron en passant par Hollande, comme des ignorants et des benêts qu’ils sont, avec toute la politicaillerie qui les suit, ratifient unanimement ce jugement définitif ; ils osent même le déclarer solennellement et de manière continuelle dans leurs déplacements à l’étranger. Depuis Chirac, c’est devenu une règle chez nos responsables politiques de cracher sur la France.

Mais de tels jugements sont d’abord faux, archi-faux ! Heureusement, il y a de temps en temps des études pertinentes qui viennent rectifier ce paquet de faussetés. Ce n’est pas assez connu, car évidemment aucun écho n’est fait dans les médias officiels à ces œuvres de vérité. C’est comme si cela ne servait jamais à rien. C’est ainsi qu’on apprend à tous les petits Français et à tous les enfants des banlieues que la France n’a jamais été et n’est jamais qu’une ordure : il ne faut pas s’étonner des suites !

Jean Monneret, Pied-noir d’origine, historien rigoureux, s’évertue depuis des années à rétablir l’exactitude des faits contre la désinformation sur la guerre d’Algérie, comme le signale le sous-titre de son livre. C’est précis, c’est méthodique. Il répond point par point aux études dites scientifiques, qui sont, en fait, passionnellement engagées du côté de la rébellion FLN et qui cherchent à tous prix à la justifier, y compris dans ses crimes épouvantables.

Depuis les premiers attentats qui ensanglantèrent l’Algérie jusqu’aux horreurs de l’indépendance avec ses affreux cortèges d’assassinats, d’enlèvements, d’effroyables tortures, Jean Monneret scrute les faits, recadre les événements, les resitue dans leur contexte, les relate d’après les documents et les témoignages et les rétablit dans leur véritable sens.

Pauvre Algérie, elle paie cher aujourd’hui tant de mensonges ! Pauvre France aussi qui porte le poids d’une monstrueuse vérité officielle. Avec l’aval des autorités françaises ! Quelle tristesse ! Merci à Jean Monneret qui sauve la vérité et l’honneur.

Dissidence – Dissonance, Jean Monneret, Editions Fauve, 195 p., 19 €
Partagez l'article...
Share on Facebook
Facebook

Auteur de l'article : Hilaire de Crémiers

Directeur de la publication de Politique magazine et de la Nouvelle revue universelle