Accueil / Culture / L’écume des choses

L’écume des choses

Entre réalité et fiction où la gravité côtoie l’insouciance, Narkis nous conte des tranches de vie dont le fil rouge est l’insupportable légèreté des êtres qui, parfois, passent à côté de l’essentiel. C’est l’histoire de Jasper, ce brillant médecin dont la passion dévorante pour les voitures, notamment sa Ferrari, engloutira tout jusqu’à sa vie ; ou celle du Dr Soulange qui, étriqué dans une vie trop étroite, s’en invente une autre ; ou encore celle de Jessica, jeune mannequin, mariée à un ethnologue, trop accrochée aux futilités de l’existence pour apprécier l’expérience exceptionnelle d’un voyage aux Galapagos : se serait-elle trompée de rêve, de croisière, de mari ? Confidente de ses personnages, l’auteur nous dépeint un monde de luxe, de folie et de fantasme qui porte une réflexion sur la quintessence de la vie : qu’est ce qui rend vraiment heureux et comment donner plus de sens à sa vie ? « Les évènements ne sont que lécume des choses, ce qui mintéresse c’est la mer » disait Paul Valéry. Un précepte qui colle tout à fait à la philosophie de l’auteur.

Ferrari et autres écarts de conduite, Narkis, La Compagnie Littéraire, 100 p., 12 €.
Partagez l'article...
Share on Facebook
Facebook

Auteur de l'article : Madeleine Gautier

Chroniqueur théâtre