Accueil / Culture / Le fruit de nos entrailles

Le fruit de nos entrailles

Ecrit par Sophie Galitzine. Mise en scène de Florence Savignat. Interprété par Sophie Galitzine et Medhi Djaadi.

Dans la continuité de Je danserai pour toi, Le fruit de nos entrailles de Sophie Galitzine ancre sa mise en scène dans le plus mystérieux des territoires, celui du couple. Louison et Max préparent leur mariage dans un flottement d’ivresse imprégnée de grandes promesses : c’est le côté fascinant, l’autre face du miroir est celle de la volonté du don de soi : s’aiment-ils ou vont-ils apprendre à s’aimer ? Un an, dix ans se passent et tous deux vont subir le rythme quotidien de la vie, la coexistence d’états contradictoires, de lassitude parfois, ce même doute qu’un moine peut ressentir face à la croix ? Avec cette peur de trahir l’engagement initial. Dans une société qui pousse plus à déployer ses ailes qu’à joindre les mains, c’est ce pari difficile que vont tenter Louison et Max, celui de se « main-tenir » jusqu’au bout. Faire de ce pas de deux, toujours en équilibre instable, si fragile, une valse qui épouse le tourbillon de la vie. C’est cela Le fruit de nos entrailles où il n’est pas question d’enfants mais de cette fécondité du couple capable de réécrire chaque jour une nouvelle page avec foi et détermination. Portés par un texte profond, d’une sensualité délicate, Sophie Galitzine et Medhi Djaadi, brillants dans leurs accents de vérité, réussissent à traduire cette fine palette allant du doute à la certitude. À ne pas manquer !

Ciné 13 – Théâtre Lepic – 1, Avenue Junot, 75018 Paris. Location 01 42 57 00 00
Partagez l'article...
Share on Facebook
Facebook

Auteur de l'article : Madeleine Gautier

Chroniqueur théâtre
Publication de l'article : 29 février 2020