Accueil / Culture / Le dépôt de la foi

Le dépôt de la foi

Enfin, une autorité dans l’Église qui parle en vérité. Certes, elle n’est pas la seule puisqu’elle s’appuie sur des déclarations, des notifications, des entretiens, des communiqués, de cardinaux, d’archevêques, de théologiens qui, depuis quelques temps, estiment de leur devoir de rappeler la doctrine de la foi et la règle morale de l’Église catholique, tant il apparaît que jusqu’au sommet de l’Église des idées fausses, des paroles intempestives, des actes douteux sinon scandaleux entachent le dépôt sacré que le magistère est chargé de conserver et d’expliciter, non de changer ni de transformer au gré des passions du siècle. L’Évangile n’est pas un précis de démagogie.

L’inquiétude est grande, en effet, aujourd’hui chez les catholiques qui ont gardé le sens de la foi, de voir remise en cause la mission véritable de l’Église qui est d’enseigner, de sanctifier et d’unifier le peuple de Dieu, non de l’entraîner au service du monde, de ses œuvres et de ses pompes comme une ONG onusienne et humanitariste. Le credo lui-même dans ses dogmes, tous essentiels, est contourné et méprisé au profit d’un syncrétisme et d’un relativisme négateurs de la révélation divine ; la morale est bafouée au profit d’un laxisme qui ose présenter l’ouverture au péché comme un acte de miséricorde et d’intelligente compréhension.

Monseigeur Athanasius Schneider, évêque d’Astana au Kazakstan, en entretien avec Diane Montagna, réexplique de A à Z l’ensemble des vérités révélées, ce qui permet d’approfondir le catéchisme et surtout de répondre à toutes les interrogations modernes. D’où il ressort que le salut particulier comme le salut des sociétés ne se trouvent que dans la grâce du seul Sauveur et Maître qui est le Roi des rois. La victoire lui est assurée. Le livre est recommandé par les cardinaux Sarah et Burke.

Christus Vincit, Le triomphe du Christ, Monseigneur Athanasius Schneider, Editions Contretemps, 395 p., 25 €
Partagez l'article...
Share on Facebook
Facebook

Auteur de l'article : Hilaire de Crémiers

Directeur de la publication de Politique magazine et de la Nouvelle revue universelle