Accueil / Culture / Festival Albert-Roussel

Festival Albert-Roussel

Un automne de musique française. En Flandre, comme chaque année, se tient le Festival International Albert-Roussel. Politique magazine le recommande chaleureusement à tous ses lecteurs qui y sont gracieusement invités.

Rayonnant depuis Cassel, village préféré des français en 2018, le Festival International Albert-Roussel se déroule chaque année dans des lieux chargés d’histoire. Ancré dans la campagne de Flandre, il s’est affirmé comme un ambassadeur culturel privilégié d’un patrimoine musical encore largement méconnu, celui de la musique française des XIXe et XXe siècles. Autour d’Albert Roussel (1869-1937), compositeur majeur originaire de Tourcoing dont l’œuvre a conquis le monde à l’instar de son contemporain Maurice Ravel, le Festival propose des manifestations attractives et variées, prolongées par des interventions pédagogiques.

La 22e édition – du 22 septembre au 9 novembre 2018 – poursuit son exploration du répertoire hors des sentiers battus, entraînant les auditeurs vers des chemins originaux et peu explorés, mettant notamment à l’honneur les compositeurs et interprètes de la région des Hauts-de-France. Son but reste la mise en valeur conjuguée et simultanée de plusieurs aspects du patrimoine : musique en premier lieu, mais aussi architecture et histoire (choix des lieux de concerts), gastronomie (repas d’après concert en compagnie des musiciens), histoire locale.

Le thème retenu cette année, « Lieux et lieues », confrontera oppositions et complémentarités, topos et utopie, immobilité et pérégrination. Les parcs et jardins (celui du château du général comte Dominique Vandamme, le zoo humoristique du Carnaval des Animaux de Camille Saint-Saëns, etc.), la forêt (association détonante : les poèmes de Ronsard et Vigny seront accompagnés à la batterie !), les enracinements (dans les tranchées de la Première Guerre, par exemple) comme les périples imaginaires seront évoqués. Le voyage temporel décrira quant à lui l’existence humaine : l’enfance (Contes de Perrault mis en musique par Claude Delvincourt) et les phases successives de la vie (Time Trek de l’australien Peter Tahourdin). Le Festival commémorera les anniversaires de François Couperin et de Claude Debussy. Et il s’achèvera ironiquement sur le Lieu du crime, clin d’œil aux films policiers et à l’auteur américain de thrillers Tess Gerritsen.

Particularité toujours appréciée à l’issue des concerts : un repas convivial et gastronomique réunit artistes et auditeurs, permettant de fructueux échanges et de mémorables soirées. L’entrée à toutes les manifestations est gratuite pour les lecteurs de Politique Magazine.

Quelques temps forts :
  • Samedi 6 octobre à 20h. Cassel – Collégiale Notre-Dame. Jardin zoologique. Diane Andersen et Eliane Reyes, pianistes. Damien Top et Nicolas Delabaere, narrateurs. Textes de Perrault, Blanche Séverac, Roussel, Delvincourt, Saint-Saëns
  • Vendredi 19 octobre à 20h. Bailleul – Hôtel de Ville. Un poème de la forêt. Sylvain Carton, percussions, Nicolas Delabaere, batterie, Damien Top, comédien. Textes de Verhaeren, Ronsard, de Vigny, Desportes, Tahourdin, Féron.
  • Samedi 9 novembre à 20h. Aire-sur-la-Lys – AREA. Le lieu du crime. Textes de Gerritsen, Branquart. Stéphanie Moraly, violon, Romain David, piano, Damien Top et Nicolas Delabaere, narrateurs.
Renseignements : 09 53 63 32 08
Site internet : ciar.e-monsite.com/pages/festival/festival-2018
Partagez l'article...
Share on Facebook
Facebook

Auteur de l'article : PM