Accueil / Culture / Élève de Renoir

Élève de Renoir

Auteur d’une dizaine de romans dont Une gloire pour deux (Prix Arts et Lettres de France 2017) et du très remarqué Femme de Robe (2018), Michèle Dassas nous invite cette fois à suivre le destin de Jeanne Baudot (1877-1957). Issue d’une famille bourgeoise cultivée, son enfance fut baignée dans le cercle effervescent d’intellectuels et artistes, tels que Mallarmé, Valéry, Maurice Denis, Monet, Degas et Renoir, l’ami le plus intime. Jeanne ne put que succomber à l’attrait de l’art.

Devenue l’élève de Renoir, douée et totalement acquise au mouvement impressionniste, moins préoccupée par la nature de l’objet que d’en capturer l’éphémère beauté, Jeanne mettra ses pas dans ceux du maître, qui façonnera son regard, lui ouvrira le royaume de la couleur et de la lumière.

Cette amitié fraternelle féconde en joies esthétiques, où la vie s’étirait comme une longue récréation, durera vingt-six ans, jusqu’à la mort du peintre en 1919. Jeanne vécut dans une solitude choisie, cet espace de résonnance nécessaire en lien avec la création, son seul univers.

La plume ciselée de Michèle Dassas témoigne du charme de la Belle Epoque, bouillonnant d’échanges et de créativité, ainsi que de la difficulté, en ce XIXe siècle finissant, d’être une femme artiste reconnue. Jeanne réussira malgré tout à affirmer son talent. Elle exposera aux Indépendants, à partir de 1906, ses paysages de Louveciennes, ses natures mortes et ses toiles de fleurs, et publiera en 1949 ses souvenirs : Renoir, ses amis et modèles. À la lumière de Renoir, c’est la célébration d’une mémoire et le plaisir partagé d’en prolonger la présence.

À la lumière de Renoir, Michèle Dassas, préface de Jean-Marie Rouart, Ed. Ramsay, 300 p., 19 €.
Partagez l'article...
Share on Facebook
Facebook

Auteur de l'article : Madeleine Gautier

Chroniqueur théâtre