Accueil / Culture / BD. Vidocq, tome 2, Le complot Napoléon

BD. Vidocq, tome 2, Le complot Napoléon

Décembre 1813 : l’Empire agonise, la France n’en peut plus des sacrifices demandés pour maintenir sa domination sur l’Europe. Indifférent à la lassitude ambiante, Napoléon vient de refuser l’offre autrichienne de ramener le pays à ses frontières de 1789. Pour certains, y compris dans son entourage, cette obstination suicidaire est la goutte d’eau qui fait déborder le vase, il est temps de se débarrasser du Corse. Par tous les moyens.
Averti que Metternich arroserait certains milieux parisiens d’or autrichien, la police politique est sur les dents, sans rien découvrir. Vidocq, en charge de la « basse police » et décidé à tirer l’un de ses agents du piège où ses ennemis l’ont fait tomber, va, involontairement, réussir là où les meilleurs agents de Savary se sont cassés les dents.
L’intrigue, violente, est bonne, les reconstitutions du Paris impérial sous un ciel de neige très réussies, mais pourquoi faut-il qu’exception faite de Vidocq, les personnages soient si laids et si caricaturaux ?

Richard D. Nolane et Sinisa Banosic : Vidocq, tome 2, Le complot Napoléon. Soleil. 48 p. 14,50 €
Partagez l'article...
Share on Facebook
Facebook

Auteur de l'article : Anne Bernet

Historienne et journaliste