Un marathon de la Foi pour les chrétiens d’Orient

Marathon

En octobre 2016, les jeunes réfugiés d’Irak se sont retrouvés avec les volontaires de SOS Chrétiens d’Orient pour un marathon au Centre d’Erbil, capitale de la région autonome du Kurdistan, qui se trouve à 77 kilomètres à l’est de Mossoul.

Courir ensemble pour raffermir les liens entre Orient et Occident, pour se soutenir mutuellement, pour affirmer une foi commune, et démontrer que par cette jeunesse, le temps de la grande Renaissance est arrivé, après le martyre enduré par les chrétiens sur le plateau de Ninive. Au même moment, Qaraqosh, la ville qui comptait autrefois la plus grande population chrétienne d’Irak, a été libérée. Le marathon est devenu un symbole d’espoir.

Le 5 mars 2017, ils étaient 3 000 coureurs, accompagnés par plus de 1000 supporters à se retrouver à Vincennes, sous le froid et la pluie. Sur un parcours de 21 kilomètres, le semi-marathon pour soutenir la cause des chrétiens d’Orient, s’est déroulé durant toute la matinée.

Les participants se sont surpassés, puissamment motivés dans leur témoignage et leur soutien pour les réfugiés et martyrs chrétiens. La grande chaîne se forme, et les cohortes s’organisent, la voix des chrétiens d’Orient ne s’est point tue, elle résonne au travers de ces jeunes marathoniens. La foule nombreuse étendue le long du parcours ne pourra plus ignorer la tragédie, mais le temps de l’espoir est revenu.

Grâce à la collecte des dons, les associations, l’Aide à l’Eglise en Détresse, l’Ordre de Malte Liban et SOS Chrétiens d’Orient, pourront respectivement participer à la reconstruction de la cathédrale de Homs, soutenir 110 enfants réfugiés irakiens chaldéens et reconstruire l’école syriaque catholique de Bagdad.

Share on FacebookEmail this to someoneTweet about this on Twitter
Publié dans : Actualités

A propos de l'auteur:

Chroniqueur théâtre

Commenter l'article