Le Proche-Orient vu par un vrai politique

par 14 septembre 2016 0 commentaire
notre-sang-vaut-moins-que-leur-pétrole

Ce petit livre se lit d’un trait. Jean-Frédéric Poisson y livre en quelques chapitres simples et clairs toute sa connaissance et son expérience du Proche-Orient.

D’abord, il veut porter secours à nos frères chrétiens dont la situation empire de jour en jour en raison principalement des politiques stupides de l’Occident et, en particulier, de la France, au cours des dernières décennies, mais aussi il cherche à comprendre et à faire comprendre la situation générale de l’ensemble des pays qui constituent ce Proche-Orient.

La France a renié sa vocation de protectrice des chrétiens. Elle s’intéresse à l’argent du Quatar, de l’Arabie Saoudite, bientôt de l’Iran. Sa diplomatie est absurde sur tous les terrains, au Liban comme en Syrie. L’État français, les politiques français ne connaissent rien à l’islam ; ils en raisonnent comme des pantoufles de politiciens, c’est-à-dire à l’aise, au chaud d’une démocratie d’apparence dont ils vivent, sans se soucier des conséquences, le sang qui coule.

Le plus grave – et c’est la conclusion de Jean-Frédéric Poisson – c’est que la France s’est privée, par idéologie et décisions à courte vue, des moyens militaires, diplomatiques, politiques et même économiques et surtout culturels qui lui permettraient des interventions heureuses, conformes à son traditionnel rôle de puissance protectrice des chrétiens. D’abord refaire la France et son État, telle est l’urgence aujourd’hui. g h.c.

Notre sang vaut moins cher que leur pétrole, La France à l’épreuve du Proche-Orient, de Jean-Frédéric Poisson, éditions du Rocher, 179 p., 14,90 euros.

Share on FacebookEmail this to someoneTweet about this on Twitter
Publié dans : Culture, Livres

A propos de l'auteur:

Directeur de la publication de Politique magazine et de la Nouvelle revue universelle

Commenter l'article