Femme, Femme, Femme

IMG_7145HD

Par les Divalala, mise en scène de Freddy Viau.

Toutes de paillettes revêtues, les trois chanteuses actrices, Gabrielle Laurens, grande dégingandée distinguée, Angélique Fridblatt, aux faux airs de Fanny Ardant, et Marion Lepine boule d’énergie que nous avions déjà remarqué dans un spectacle similaire (Do ré mi Fashion) reprennent les grands succès de la Variété en les adaptant avec humour et parfois dérision. Grandes professionnelles et talentueuses, elles maitrisent remarquablement l’art vocal, grâce à une formation solide et une expérience certaine de la scène. Passant du grave à l’aigu avec brio et à l’unisson on revisite ce répertoire, en passant de Souchon à Ophélie Winter, de Dalida à Régine, sans oublier Brigitte Fontaine, Herbert Léonard et Lara Fabian. On retiendra la séquence Voyage, Voyage qui est une des plus réussie. Le spectacle se déroule dans un Théâtre à l’Italienne, non loin du Conservatoire National d’Art Dramatique. On appréciera l’horaire de 19h30, ce qui permet un souper en ville qui ne soit pas trop tardif et d’éviter une soirée médiocre de télévision.

Théâtre Trévise, 14, Rue de Trévise, 75009 Paris

Téléphone : 01 45 23 35 45 (places : 19/26 €)

Tous les Lundis à 19h30

 

Share on FacebookEmail this to someoneTweet about this on Twitter
Publié dans : Culture, Théatre

A propos de l'auteur:

Chroniqueur théâtre

Commenter l'article