Cétacé dit la baleine…

par 29 décembre 2015 0 commentaire
Cine2

Ron Howard, le sympathique héros de la série Happy days devenu réalisateur – on se souvient de son Homme d’exception multi-oscarisé-, revient avec un film des plus spectaculaires. Nous sommes en 1819 à Nantucket, une île du nord-est des Etats-Unis où le jeune Nickerson embarque pour la première fois comme mousse sur le baleinier l’Essex.Avec son équipage, il doit ramener à bon port 2 000 tonneaux d’huile de baleine pour assurer leur fortune. Leur expédition les mène de la Nouvelle-Angleterre vers le Pacifique, mais la chasse aux cachalots ne se passe pas comme prévue…

Howard retrouve le récit véridique qui inspira Herman Melville pour écrire Moby Dick et le transcende en un époustouflant film d’action. Un combat épique s’engage entre les modestes pêcheurs et des monstres marins aux allures de titans qui, surgissant des flots démontés, menacent de briser les frêles esquifs à chaque instant. Si tout n’est pas parfait – héros virils caricaturaux et grands sentiments de circonstance – on reste béat devant ces ballets de baleines dignes d’une gigantomachie homérique.

Au cœur de l’océan, de Ron Howard, en salles.

Share on FacebookEmail this to someoneTweet about this on Twitter
Publié dans : Cinéma, Culture

A propos de l'auteur:

Journaliste

Commenter l'article